Manif de nuit non mixte : Samedi 12 avril 2014, à 21h place St Sernin !

Lesbiennes, femmes, trans*, meufs, gouines, inter*, putes, sanspapierEs, Retrouvons-nous pour une marche de nuit

Les menaces sur l’avortement en Espagne ont montré que les oppositions aux droits des personnes à disposer de leurs corps sont nombreuses et organisées.

En France aussi, les réac’ anti-avortement et conservateurs en tout genre font rage ! Avorter est toujours un délit pénal et les dérogations pour pouvoir interrompre une grossesse sont parmi les plus restrictives au monde (délais très courts, accès restreint…). D’autant plus que dans notre société, la morale nous impose de vivre l’IVG dans la culpabilité, la honte et le secret. En revanche, quand l’enfant à naître est sourdE, intersexuéE, ou ne répond pas aux critères de « normalité », il est conseillé de mettre un terme à sa grossesse. L’avortement ne doit pas être un outil de sélection médicale des individuEs mais une liberté pour les personnes de maîtriser leurs corps et leurs vies.

On veut pouvoir avorter et/ou accoucher comme on le veut, quand on veut, avec qui on veut : ce n’est pas parce qu’on est hétéro qu’on doit avoir des enfants, ce n’est pas parce qu’on est lesbienne ou trans qu’on ne doit pas en avoir.


On est solidaire des personnes qui ont fait le choix d’avoir des enfants
, parce qu’être parentE dans une société sexiste est une lutte quotidienne.

Et on veut avoir accès à la Procréation Médicalement Assistée librement et gratuitement. Pour toutEs celles et ceux qui ont la volonté d’avoir des enfants.

Pour toutes ces raisons,

organisons-nous et sortons dans la rue !

Ramène de quoi te déguiser et faire du bruit

Climat sexiste, soyons féministes !

Parce qu’on nous a appris à nous méfier de la nuit, à sortir accompagnéEs. Au contraire on veut pouvoir sortir à toute heure sans se faire emmerder ni par les dragueurs ni par les flics ou encore les caméras de surveillance.

On en a marre de se faire « draguer » comme si c’était valorisant !

En mini-jupe, en slim, en baggy ou peu importe mes fringues, mon corps n’est qu’à moi !

Parce qu’on en a marre que les arguments féministes soient récupérés à des fins racistes et islamophobes ! Depuis les lois successives qui excluent de l’espace public et stigmatisent les femmes qui portent le voile, la burqua, le nikab ; l’islamophobie, le racisme et le sexisme sont omniprésents.

Rasée ou voilée, il n’y a pas de bonnes et de mauvaises femmes !

Parce que nous sommes les premièrEs à subir les effets du capitalisme, notamment en temps de crise. On est bloquées dans des emplois précaires, pénibles et sous-payés. En plus on travaille gratuitement et dans l’ombre en gardant des enfants, en s’occupant des personnes âgées, etc.

Parce que nous refusons toutes les violences patriarcales qui se passent dans l’espace public, comme dans l’espace privé.

Parce que nous dénonçons les lois d’exclusion qui rendent encore plus vulnérables aux violences masculines les femmes sans-papières, en les isolant et en les forçant à vivre dans la clandestinité.

Parce que depuis la « Manif’ Pour Tous », les agressions lesbophobes et transphobes se sont multipliées : nous ne voulons pas laisser défiler ces réac’ dans l’indifférence la plus totale.

Parce que contrairement aux rumeurs, lécole continue d’éduquer différemment les filles et les garçons selon des normes hétérosexistes !

Parce que les travailleurEUSEs du sexe subissent toujours plus de répression policière et de violences machistes. La loi de pénalisation des clients, prétendant les « protéger « , met davantage en danger les travailleurEUSEs du sexe en les éloignant des centres-ville, en renforçant la clandestinité de leur activité et en les stigmatisant toujours plus.

Féministes tant qu’il le faudra !

Ni invisible ni disponible !

Samedi 12 avril retrouvons nous dans la rue …

Des féministes solidaires

affiche_feministe_12-04-2014_bis008

Publicités